HOMMAGE À LUCIANO FANCELLI

LUCIANO FANCELLI

Issu d'une famille de musiciens (elle, pianiste, lui, violoniste), Luciano Fancelli naît le 10 avril 1928 à Foligno près de Pérouse. Mais c'est à Terni qu'il grandit et passe une bonne partie de son enfance. Au cours de sa huitième année, sa mère, Luigina Barbi, décide de l'initier à la pratique d'un instrument de musique : le piano. Luciano n'est apparament pas interessé par la musique... ni par le piano : il n' y trouve aucune passion, et cet instrument l'ennui profondément. Par contre, il montre un vif interêt pour le dessin et la géométrie : ses parents l'inscrivent alors dans un institut technique... Et c'est au début de la seconde guerre mondiale, après un déménagement dans la campagne de Foligno, pour échapper aux tourments du conflit, qu'il commence à se captiver pour un instrument : l'accordéon! Ses parents lui offrent un 32 basses avec lequel il apprend les rudiments; il atteint rapidement les limites de ce petit accordéon... Un ami, médecin du village, lui prête un 120 basses... progrès fulgurants... Luciano a 15 ans lorsqu' il intègre l'orchestre militaire dans lequel se produisent ses parents. A 17 ans, il connait la notoriété avec sa toute première composition "non Cosi" (pas comme ça)... A 19 ans, il remporte le concours international de Stradella (accordéon) et donne de nombreux concerts en Italie : Parme, Naples, Livourne, Rège Emile, Viarège...  Cette année-là (1947), la RAI (radio télévision nationale italienne) lui confie la création de 2 rubriques radiophoniques intitulées "voci e strumenti in libertà" (voix et instruments en liberté) et " Luciano Fancelli e la sua fisarmonica" (l'accordéon selon Luciano Fancelli).

En 1950, il gagne le prix d'excution au 4 ème concours nationale d'Ancone grâce à sa mémorable transcription pour accordéon de la 5 ème symphonie de Beethoven... C'est  aussi, aux début des années 50, qu'il compose ses oeuvres les plus remarquables acquarelli cubani, stranezze, Pupazzetti... qu'Il fait partie de l'Orchestre symphonique de Terni.

En 1951, il part vivre à Milan où il se produit au Teatro alla Scala avec la formation de Frontalini "la Fisorchestra".

Il y réalise quelques enregistrements studio,  débute une carrière discographique.

En décembre 52, il est invité par la RAI, dans une émission de grande écoute "rosso e nero" (rouge et noir...) où il fait un tabac! Il est l'Accordéoniste Italien!

Un mois après, au sommet de sa gloire, il meurt d'une septicémie, le 24 janvier 1953 : il n'avait pas 25 ans ... 

Histoire brève d'un génie  de l'accordéon... Luciano Fancelli nous laisse un fabuleux journal débordant d'annotations, de desseins, de poésies... des peintures naturalistes... quelques compositions pour accordéon...  Ces oeuvres,  témoignent de l''immense esprit créatif de ce jeune homme, mort trop jeune... l'histoire brève d'un génie sans suite...

STRANEZZE

Uniquement constitué d’œuvres de l'accordéoniste italien, la raison d'être de cet album Stranezze (bizarreries, curiosités) est de redonner vie aux musiques de Luciano Fancelli... mort bien trop jeune pour avoir une notoriété qui traverse les siècles.

 

Ses pièces musicales, structurellement complexes, sont ici présentées dans une approche jazz plus marquée : une tentative de relecture rendue possible grâce au talent des musiciens engagés dans ce projet.

 

Ivan Tibolla (piano)

Silvia Donati (vocal) 

Mattia Martorano (violon)

Marco Porcu (guitare)

Fiorenzo Zeni (sax)

Fabio Rossato (accordéon)

 

PUPAZZETTI

Live in Belluno 2012

ACQUARELLI CUBANI

Live in Belluno 2012

Fabio Rossato
Fabio Rossato

Accordèon

press to zoom
Ivan Tibolla
Ivan Tibolla

Piano

press to zoom
Marco Porcu
Marco Porcu

Guitar

press to zoom
Fiorenzo Zeni
Fiorenzo Zeni

Sax

press to zoom
Silvia Donati
Silvia Donati

Vocal

press to zoom
Mattia Martorano
Mattia Martorano

Violin

press to zoom

Extraits du CD.....STRANEZZE Fabio Rossato Ensemble 

STRANEZZE 

Hommage à Luciano Fancelli

 

Fabio Rossato Ensemble

Le même projet a également été proposé en trio piano/accordèon /sax

STRANEZZE 

Hommage à Luciano Fancelli

 

Fabio Rossato trio